L’échauffement fabuleux de Maradona à Munich, symbole du génie sans pareil de l’Argentin

Le 19 avril 1989 à Munich, une caméra isolée pour capter tout le talent de l’Argentine face à un match européen contre le Bayern.

Après l’anniversaire du mercredi de Diego Maradona, les images de ses exploits face à l’Angleterre, en quart de finale de la Coupe du monde 1986, tournent en bouclent à la télévision et sur les réseaux sociaux. Une autre séquence, moins connue, met en lumière tout le génie de l’éternel n°10 argentin. La scène a été dévoilée le 19 avril 1989 au Stade olympique de Munich. Ce soir-là, pendant plus de deux minutes, une caméra isolée filme Diego Maradona à l’échauffement avant de défier le Bayern en demi-finale retour de la Coupe UEFA. Nuque longue, boucle d’oreille, K-way trop grand serré à la taille par une drôle de ficelle et lacets défaits, l’Argentin offre un récital avec le ballon sur le rythme du célèbre tube C’est la viedu groupe Opus.

Pied gauche, pied droit, genoux, épaules, la star, d’une contraction totale, danse avec le ballon sans jamais le laisser tomber. Ils sont numéro d’équilibriste, sphère sur le front pendant de longues secondes, fait rugir de plaisir les spectateurs allemands. Après cet échauffement-spectacle, j’ai aussi marqué pour un déhanché électrique, Diego Maradona a offert deux buts à son compère brésilien Careca et livrera une prestation XXL malgré l’habituel traitement de faveur réservé par ses adversaires, dont l’actuel entraîneur du Bayern Hans- Film Dieter. Cette année-là, Maradona et ses partenaires feront tomber l’ogre bavarois (2-0, 2-2) avant de vaincre Stuttgart en finale de la Coupe UEFA (2-1, 3-3). La période dorée d’un Napoli marquée du sceau d’El Diez.

Add Comment