Benzema explique pourquoi il a été tenté par sa panenka de génie

Karim Benzema, auteur d’un doublé sur Mardi Soir en demi-finale aller de Ligue des champions contre Manchester City (4-3), ancien joueur mais avec une équipe sur Penalty, grâce à une belle panenka. Après la rencontre, il a justifié le geste.

Karim Benzema, une nouvelle fois porté le Real Madrid. Comme lors des tournées précédentes, contre le PSG après Chelsea, l’attaquant français a été décisif le Mardi Soir en demi-finale aller de Ligue des champions (4-3) et a permis aux Espagnols de croire de se qualifier pour la Qualification pour la finale. A la 81e minute, l’ancien Lyonnais en inscrivait trois mais avec une équipe grâce à une belle panenka sur pénal.

>> Revivifier Ciudad-Real (4-3)

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour survivre en Ligue des champions

Quelques moins d’une semaine après avoir manqué deux penaltys contre Osasuna en Liga, KB9 n’a pas tremblé face à Ederson. “Si tu ne lances pas de penalty, c’est sûr que tu ne vas pas louper (rires). Je crois que les deux penaltys que j’ai lancés (contre Osasuna, ndlr), je les ai tirés, ce sont les gardiens que les arrêtent. Aujourd’hui, je pensais que c’est la force mentale, la tête froide (qui fait la différence, ndlr), a assuré Benzema après la rencontre au bus Canal+, avant de s’expliquer pour qu’il n’y ait rien à faire.

Meilleur buteur de la C1 cette saison

L’international français s’est également félicité de la force mentale de son équipe, que n’a jamais rien lâché dans cette rencontre complètement débridée. “Une belle demi-finale contre une belle équipe de City. On n’a rien lâché, ils ont fait une meilleure entre dans le match. Il y a des moment où il faut faire le dos rond, c’est ce qu’on fait Sur un continu notre travail et, enfin, sur un trois mais marqué.”

Grâce à ce doublé, Benzema, auteur de 14 buts en Ligue des champions après le début de saison, a repris la tête du classement des buteurs de la compétition devant Lewandowski, bloqué 13 réalisations.

Add Comment