Edouard Mendy, le gardien de l’ascension tardive plus irrésistible

Dans l’espace de quelques mois, le gardien de but a conquis l’Europe puis l’Afrique du football. Vainqueur de la Ligue des champions avec Chelsea, en mai 2021, Edouard Mendy a ensuite rapporté la Coupe d’Afrique des Nations avec le Sénégal, en février 2022.

Le 16 mars, le match revient aux huitièmes de finale de la Ligue des champions, dont aucun ne se déroule à la grande taille (1,97 mètre) et il y a des explosions pour balayer la route aux attaquants lillois. La saison dernière, le portier avait conclu la majorité des six matchs du championnat d’Angleterre sans encaisser de but (16 en 31 titularisations). Fin février, les adversaires de la finale de la Coupe de la Ligue sont le club à Liverpool, avec l’arrêt encore vu réaliser un doublé impressionnant devant Sadio Mané.

Plus pour Christophe Lollichon, responsable des gardiens à Chelsea, l’influence d’Edouard Mendy se mesure au-delà des parades spectaculaires :

« Un gardien de but, c’est comme un aiguilleur du ciel. Il scrute le terrain comme on scrute des avions et va directement sa défense dans les espaces à couvrir en cas de perte de balle immédiate, dans les zones de contre-attaques adverses… Or, si vous avez derrière vous un guide comme Edouard, ça change revendeur. »

Aussi, Edouard Mendy n’est pas seulement le gardien des Blues, mais aussi leur premier relanceur. “Avec sa qualité de jeu au pied, il peut devier le ballon dans des sécurisées”Éclaire Lollichon.

« Une vraie motivation »

De Reims à Chelsea en passant par Rennes, la courbe de la carrière d’Edouard Mendy suit une ligne de progression. Pourtant, celui qui a été élu meilleur gardien de l’année 2021 par la FIFA s’est révélé sur le tard au haut niveau.

D’origine sénégalaise par sa mère et bissau-guinéenne par son père, Edouard Mendy a grandi sur les hauteurs du Havre, à Caucriauville, un quartier populaire. « On sentait déjà chez Edouard une vraie motivationtémoigne Emmanuel Souday, fils éducateur chez les moins, 13 ans. Au point que c’est lui qui a fait la démarche de contacter le HAC [Le Havre Athletic Club] pour intégrer leurs rangs. »

En 2005, Le Havrais franchisa les ports du grand club de sa ville, qui évolua alors en Ligue 2. Plus l’adolescent, barré por la concurrence, relance au club des municipales. À l’époque, il est en mesure de rencontrer les gants avec sa catégorie des moins de 17 ans puis d’enchaîner avec les moins de 19 ans et les seniors.

lire aussi CAN 2022 : face à l’Egypte, le Sénégal décroche sa première étoile

Il rebondit ensuite à l’AS Cherbourg, qui proposait un contrat fédéral, et parvient à faire une place de titulaire en CFA, le quatrième échelon national. Mais, à l’issue de la saison 2013-2014, la relégation sportive précède une descente administrative deux échelons plus bas.

Il vous soustrait 50,63% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Add Comment