Coupe du monde 2022 : l’Ecosse propose à l’Ukraine comme reporter l’attentat pour le Qatar

Connaissez-vous les 32 qualifiés pour la Coupe du monde 2022 au Qatar le 1er avril, jour du tirage au sort de la phase finale ? L’incertitude demeure d’autant plus que la rencontre Ecosse-Ukraine prévue à Glasgow, risque de ne pas avoir lieu le 24 mars. La fédération ukrainienne a exigé pour la première fois, par la voix du président du comité d’éthique, d’être qualifiée d’office « afin de donner un coup de pouce au peuple ukrainien ».

La fédération écossaise n’entend pas cela de cette oreille, mais un écrit à ses homologues ukrainiens dans son proposant de les aider. Rod Petrie, le président, a expliqué : « Nous apportons notre soutien et notre amitié au peuple ukrainien. Nous avons entamé un dialogue avec l’UEFA et la FIFA afin d’offrir la meilleure préparation possible à nos collègues ukrainiens dans des circonstances inimaginables. » A la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le champion de football ukrainien l’a suspendu jusqu’à nouvel ordre. Bon nom de joueurs ont fue ous décidé de prendre les armes.

Si au moment où le rapport est demandé, ce n’est pas vrai, l’Ecosse est prête à accepter la décision de l’UEFA et de la FIFA. Les deux organisations devraient trancher d’ici le week-end l’incertitude que plan autour de cette rencontre. La principale difficulté rencontrée sur une date, car même deux pays ne savent actuellement quand l’Ukraine sera en mesure de jouer.

La victoire de cette demi-finale de barrages doit ensuite succéder au vainqueur de la confrontation entre le Pays De Galles et l’Autriche, le 29 mars. En cas de qualification, la sélection engagée par Oleksandr Petrakov se fera normalement un plaisir de concourir pour la finale, s’offrant un billet pour la Coupe du monde 2022. Une Coupe du monde à laquelle l’Ukraine n’a plus participé après 2006. Pour tous les joueurs de la FIFA va confirmer dans les prochains jours, la qualification de la Pologne pour la finale de barrages, après l’exclusion de la Russie. Les solutions de repêchage n’ont pas été retenues.

Add Comment