Arsenal terrasse Chelsea, City retrouve son trône / Premier League / Résumé / 20 avril 2022 / SOFOOT.com

Au terme d’un match fou, Arsenal a rapporté un match capital sur la pelouse de Chelsea dans la bataille pour la quatrième place du championnat. Dans le même temps, Newcastle continue d’être performant et Everton d’être agité. Bref, Manchester City une répétition fauteuil fils de leader 24 heures après l’avoir cédé à Liverpool en dominant Brighton sans trembler.

Chelsea-Arsenal 2-4

Mais : Werner (17moi) et Azpilicueta (32moi) pour les bleus // Nketiah (13moi57moi), Smith Rowe (27moi) et Saka (90moi+2) pour les artilleurs

Inquiétant après trois défaites de rang et avant une fin de championnat Décision pour tenter d’accrocher une première Qualification en Ligue des champions depuis 2016, Arsenal a frappé un grand coup en s’imposant sur la pelouse de Chelsea (2-4), en match sur retard du 25moi Journée de Premier League. Privés entre autres de Thomas Partey, Kieran Tierney et Alexandre Lacazette, artilleurs n’ont pour autant pas baissé les yeux face au champion d’Europe et prennent même les devants au quart d’heure de jeu, Eddie Nketiah profitant d’une grosse erreur d’Andreas Christensen avant de tromper Edouard Mendy (0-1, 13moi). Malgré l’égalisation rapide de Timo Werner, sur une frappe déviee que surprend Aaron Ramsdale (1-1, 17moi)Les hommes de Mikel Arteta représentent les devants d’une action estampillée Arsenal : Remontés du bal de Granit Xhaka qui est allé au passage Mason Mount et Romelu Lukaku, après les enfants Martin Ødegaard, Bukayo Saka et Emile Smith-Rowe, le dernier étant à la conclusion, qui laissent parler leur talent (1-2, 27moi). Totalement débridée, la rencontre s’étoffe un peu plus après l’égalisation dans la foulée de César Azpilicueta sur un caviar de Marcos Alonso (2-2, 32moi). eux Bleus Craquer enfin en seconde période sur un mais plein de réussite et d’envie de Nketiah (2-3, 57moi)J’ai eu un penalty et j’en ai fait un match pour Bukayo Saka (2-4, 90moi+2). Comme souvent cette saison lorsqu’on ne les attend plus, les artilleurs surgissent de nulle part et retiennent les candidats à la C1.

Manchester City 3-0 Brighton

Buts : Mahrez (53moi), Foden (65moi) et Silva (82moi) pour les citoyens

Le chassé-croisé entre Liverpool et Manchester City s’est poursuivi au sommet de la Premier League.

24 heures après la démonstration de Liverpool face à Manchester United, Manchester City et le patron face à Brighton (3-0), la première face à l’Etihad Stadium. Après 45 premières minutes à ronronner, les céleste ont passé la seconde au retour des vestiaires. Riyad Mahrez, lucratif avec succès d’un énorme travail de Kevin De Bruyne (1-0, 53moi)puis Phil Foden, sur un coin de son collègue algérien et lui aussi en réussite sur son tir (2-0, 65moi)présage deux coups fatals sur la tête des mouettes. je les ai ouvert Les citoyens final proprement le travail en fin de rencontre sur une belle frappe de Bernardo Silva à vingt mètres des buts adversaires (3-0, 82moi).

Everton 1-1 Leicester

Mais : Richarlison (90moi+2) pour les caramels // Barnes (5moi) pour les renards

eux Des sucreries au bord du gouffre.

A quelques minutes près, c’est une quatrième défaite en six journées que profilait pour Everton, face à Leicester dans un match différé du 18moi trip Mais après avoir passé toute la rencontre à courir après le score, les Des sucreries Au final, sauvez un point, grâce à l’incontournable Richarlison, un brin de réussite et beaucoup de détermination (1-1, 90moi+2). Harvey Barnes avait pourtant rapidement mis les renards Devant en étant à la conclusion d’une action collective pour faire glisser le cuir dans les filets par Jordan Pickford (0-1, 5moi). Malgré plusieurs opportunités, dont une énorme loupé de Richarlison en première période, Des sucreries n’ont jamais abandonné et sauvent un point capital dans la course au maintien. Avec quatre points d’avance sur la zone de relégation, le spectre d’un recul du Championnat demeure les trois premiers présents que le pensionnaire de Goodison Park n’a jamais fréquenté la base inférieure après la saison 1954-1955 (Séoul Arsenal est dans l’élite depuis plus longtemps en Angleterre), une époque où la Premier League était bien loin d’exister.

Newcastle 1-0 Crystal Palace

Mais : Almiron (32moi) pour les pies

Si l’Argentin ne passe pas un bon moment, il reste encore trois choses utiles à garder en Premier League.

Véritable épouvantail de la deuxième partie de saison en Premier League, Newcastle a encore frappé ce mercredi à matant Crystal Palace (1-0), ce mercredi à St James’ Park, en match différé du 30moi voyage Un succès pour des pies entreprenants (dix tirs à un à la pause) et qui punissent les Aigles à la demi-heure de jeu grâce à un Miguel Almirón maniaque au point d’arracher la toile d’araignée de la lucarne de Vicente Guaita (1-0, 32moi). Le sursaut d’orgueil des hommes de Patrick Vieira dans le second acte étant insuffisant, Newcastle a désormais (presque) mathématiquement le maintien en poche et peut déjà se projeter avec optimisme sur la saison prochaine, où les attentes seront grandes.

  • Résultats et classement de la Premier League

    Par Fabien Gélinat

  • Add Comment