Dani Ceballos, l’invitation surprise de fin de saison ?


  • Osasuna



    une



    3



    Real Madrid

La suite après cette publicité

Si vous êtes supporter du Real Madrid, vous êtes tous en vie depuis quelques semaines plutôt motivées. L’événement amené par Carlo Ancelotti est rapidement devenu le champion d’Espagne, puisqu’une demi-finale alléchante affrontait Manchester City en Ligue des Champions. Un titre asuré, et des chances d’en gagner un autre donc. Et pour aller au bout dans les deux compétitions, Carlo Ancelotti peut s’appuyer sur des joueurs en forme, à l’image des tauliers Luka Modric ou Karim Benzema, entre autres.

Mais il y en a un qui pourrait bien s’inviter à la fête de façon pour le moins inattendue. Pas dans un rôle de joueur majeur, les places étant déjà prises, mais dans un rôle de complément idéal. Ce joueur, c’est Dani Ceballos, qu’on avait très peu vu jusqu’ici, notamment à cause de pépins physiques assez récurrents. Titularisé pour la première fois de la saison face à Osasuna mercredi soir, le milieu de terrain de 25 ans a rendu une copie excellente.

Le meilleur joueur du match hier

Dans tous les bons coups au milieu, le joueur formé au Betis a été excellent dans l’entrejeu, participant au jeu et démontrant l’étendue de son talent et de sa vision du jeu supérieur. « Il a été le meilleur de l’équipe. Il a eu des problèmes physiques et la récupération a été objectif, mais aujourd’hui on a vu le Ceballos que tout le monde connaît », un résumé de Carlo Ancelotti après la rencontre. Autant je dirai qu’avec un Ceballos au niveau, un Fede Valverde toujours aussi fiable et un Camavinga qui monte en puissance, le tacticien italien à un joli amateur de tir au milieu.

Dans le cas de l’Espagnol, il faudra également prendre un un décision pour son avenir, alors que les contrats se terminent en 2023 et celui de nameuses rumeurs évoquent un retour au Betis. « Est-ce vraiment une bonne idée de vendre Ceballos ? »s’interroge par exemple le site pro-merengue Bernabéu numérique. « Il faut plus profiter de Camavinga et de Ceballos »écrit de son côté Marquer, mettant en avant son récital de mouvement et de combinaisons, avec un message destiné à Carlo Ancelotti, peu friand des rotations. Avec des performances comme celles d’hier, l’ancien coach de Milan et du PSG n’hésitera pas…

Add Comment