Liverpool donne la leçon à Manchester United et s’empare de la tête de la Premier League

Le match : 4-0

Cinq minutes suffiront à Liverpool pour prendre les choix en main devant son public d’Anfield. Cinq minutes et un contre-la-montre à la perfection, conclu pour Luis Diaz. Passeur décisif sur le coup, Mohamed Salah s’est mué en buteur un quart d’heure plus tard (22e, 2-0), in profitant d’une inspiration géniale de Sadio Mané, et le gouffre entre les deux équipes laissait alors craignait Je lui ai demandé de verser MU.

Humiliés à Old Trafford (0-5) à l’aller, les Red Devils n’ont fait que monter en première période (22% de possession, 0 tir). Sans Cristiano Ronaldo, terminé par la mort de ses jumeaux lundi, ni Paul Pogba, sorti sur blessure dès la 10e minute, pour les réveiller, ils ont continué de plonger au retour des vestiaires, dépassés par la maîtrise collective des Reds. Je suis entré dans le mi-temps, Jadon Sancho a bien essayé de me donner un peu de folie, plus Alisson agagné lui ça fait mal qu’a échoué Marcus Rashford (64e), et Mané a enfin mis fin à mon suspense dans la foulée (67e), 3-0) . Salah a ajouté une quatrième mais à cinq minutes de la fin du temps réglementaire (85e, 4-0), d’une balle piquée. Sans que l’on ait eu l’impression d’avoir vu Liverpool forcer son talent.

Dans un quadruplé Championnat – Coupe – Coupe de la Ligue – Ligue des champions, les Reds sont si contents de la gestion des équipes en seconde période, et il y a un luxueux compte tenu du calendrier infernal qui les accompagne (9 parties à jouer jusqu’au 22 mai). Avec 76 points, il a rencontré la pression sur Manchester City, qui a dû battre Brighton Merced (21 heures) pour récupérer sa place dans le fauteuil.

Le joueur : Salah, bourreau des Red Devils

Muet depuis deux mois dans le jeu en Premier League, Salah a fait vivre un cauchemar à la défense des Red Devils mardi. Le complément vaut aussi por les deux autres membres du trio d’attaque, plus la confiance de l’avant-centre égyptien (29 ans) dans avait force pris un coup, et son effecité retrouvée (2 buts, 1 Passe décisive) est de Bon augure pour Liverpool. « J’ai marqué beaucoup de buts pour ce club, en-il réagi au micro de sports de ciel. Parfois, vous jouez de malchance. Le plus important, c’est que l’équipe gagne. On se focalise sur nous et ce que l’on peut maîtriser. » Avec cinq buts et deux passes décisives, l’aura a surmonté une double confrontation face à MU (5-0, 4-0).

5

Mohamed Salah est le premier à en jouer cinq mais contre Manchester United lors d’une saison de Premier League. (opter)

Add Comment