L’Atlético affronte Grenade / Ligue / Atlético-Grenade (0-0) / SOFOOT.com

Atlético Madrid 0-0 Grenade

Le duel de passe aux gardiens n’est rapporté par… personne !

L’Atlético et Grenade, qui avait tout à gagner dans ce duel entre Course à l’Europe et lutte pour le maintien, décide donc de se contenter d’un triste 0-0 que chacun à sa place. Trois jours après une victoire à l’arrache contre Alavés, matelas n’ont pas réussi à planter malgré les cinq minutes de temps ajoutées.

Quittant son 4-4-2 ou 5-4-1 morbides grâce à l’arrivée d’Aitor Karanka, Grenade s’était montré plus entreprenant qu’à l’habitude, avec un bon contrôle du ballon au milieu de terrain. Pourtant, séoul souligner de la première période sera un début de bagarre à 29 ansmoi minute, lorsque Victor Díaz laisse ses crampons trainer sur la cheville d’Antoine Griezmann à l’entrée de la surface. Le reste des 45 minutes se résume en un concours de passe aux gardiens, tant tout le monde semble mettre un point d’honneur à ne viser rien d’autre que porter sur chacune de ses frappes.

Dès le retour des vestiaires, Diego Simeone se tourne vers les moins expérimentés par la pression sur les Andalous. « Grizi » , qui n’a pas marqué après 14 matchs, a envoyé une frappe qui a frôle les cages (48moi), puisque Ángel Correa a fait une nouvelle offrande à Maximiano (50moi). L’Atléti cherche les meilleures chances, plus Nasrides semblent benis des dieux, puisque les montants les sauvent systématiquement. Au point que le portier portugais en embrasse ses poteaux lorsqu’une tête de Savić est proche d’offrir une nouvelle victoire sur le fil aux matelas (88moi).

L’Atlético est provisoirement deuxième de Liga dans l’attente des matchs de Séville et du Barça jeudi, tandis que le changement d’entraîneur n’aura donc pas suffi à Grenade pour quitter la zone de relégation, et qui reste 18moi deLiga.

Atlético Madrid (3-5-2) : Oblak – Savić, Hermoso, Reinildo (Suárez, 46moi) – Llorente (Simeone, 90moi+1), de Paul, Serrano (Vrsaljko, 46moi), Koke, Carrasco-Correa (Lodi, 65moi), Griezmann (Cunha, 70moi). Entraineur : Diego Siméon.

Grenade (4-2-3-1) : Maximiano – Quini, Diaz, Duarte, Escudero – Petrović, Milla – Portes (Raba, 85moi), Collado (Montoro, 76moi), Machis (Uzuni, 62moi) – Suárez (Bacca, 76 ansmoi). Entraineur : Aïtor Karanka.

  • Résultats et classement de la ligue
    AEC

  • Add Comment