suspense total dans la poule de Lille, le Barça au pied du mur… Les enjeux de la dernière journée de la phase de groupes

Ils n’ont pas encore disputé le premier match de la phase de groupes qui a laissé le dernier match des Huitièmes de finale de Ligue des champions en février. Onze clubs ont déjà assuré leur avenir dans la compétition et l’on connaîtra l’identité des cinq autres futurs participants au prochain tour à l’issue de la soirée du mercredi 8 décembre.

Bagarre à trois entre Milan, Porto et l’Atlético

Mardi soir, salut après évidemment les visites du Parc des Princes, ou le Paris Saint-Germain accueillera le Club Bruges avec l’espoir d’enfin voir les étincelles jaillir. Plus de suspense sera ailleurs car le club de la capitale est certain de se qualifier en deuxième position du groupe A. Les tickets pour les huitièmes ont aussi déjà été donnés dans les groupes C et D. Mardi soir, le seul point chaud concernera le groupe B

La deuxième place est ouverte derrière Liverpool qui est assuré de se qualifier en première position et qui ne fait pas partie des plus ailleurs qui est victorieux en devenant la première équipe anglaise à terminer une phase de poules de la Ligue des champions avec 100% de victoires L’ L’AC Milan, le FC Porto et l’Atlético de Madrid ont chacun leur chance d’évoluer au prochain tour. Porto a un point d’avance sur ses deux concurrents et accueille l’Atlético, au moment où les Milanais batilleront avec Liverpool pour un remake de la finale légendaire de 2005 (3-3, rapporté aux tirs au but par les Reds) .

>> Retour au classement des groupes de la Ligue des champions 2021/22

Il faudra également garder un pétrole sur le groupe D où le Real Madrid et l’Inter Milan, déjà qualifiés, s’affronteront pour décider la première place. Les Merengues ont deux longueurs d’avance plus les Nerazzurri passeraient devant en cas de succès à Santiago Bernabéu.

Tout reste à faire dans le groupe de Lille

Les enjeux étaient bien plus importants dans la soirée de mercredi, qui a livré quatre des cinq sésames restants pour la phase à élimination directe. La moitié sera attribuée au groupe G, celui du LOSC et dans lequel chacune des quatre équipes aura encore une chance de se qualifier et même de s’octroyer la première place.

Leaders avant cette sixième journée, les Dogues sont dans un statut favorable, avec un point d’avance sur Salzbourg, deux sur Séville et trois sur Wolfsbourg, sont le dernier adversaire. More la porte se fermait brutalement devant le champion de France en titre en cas de défaite contre l’équipe allemande, ce qui était le résultat de l’affrontement entre Salzbourg et Séville.

En cas d’égalité de points avec Wolfsbourg, Lille se retrouverait derrière au jeu des confrontations particulières. Même choisi en cas d’égalité à trois équipes avec Salzbourg en plus dans l’équation. Si les règles de l’UEFA invitent aux calculs savants, la situation est simple pour Lille : il faut absolument éviter la défaite. Un match n’a jamais suffi à rallier les huitièmes de finale de C1 pour la première fois depuis 2006/07 et même pour garder la première place en cas de nul dans l’autre rencontre de ce groupe G.

Le Barça évite une sortie de route historique

Le principal enseignement de cette semaine était après l’élimination du FC Barcelone, lui aussi absent des huitièmes de la compétition après 2003/2004. Si les blaugranas sont qualifiés grâce à leur meilleure place lors d’un week-end de déplacement et deux points d’avancement à Benfica, tous les joueurs pourront disputer un duel à distance avec le club portugais mercredi.

Les joueurs de Xavi vont se faire plaisir à Munich pour affronter l’ogre bavarois, qui n’a perdu aucun de ses adversaires après le début de sa campagne européenne (5 matches, 5 victoires) et qui est assuré de terminer premier de leur groupe. Ce pendentif qui affronte l’adversaire redoutable, Benfica accueillera un Dynamo kyiv prenable et surtout assuré determer dernier.

Si les Lisboètes s’imposent contre kyiv, les Barcelonais n’auront d’autre choix que de s’imposer également contre le Bayern car, en cas d’égalité de points entre les deux concurrents, c’est le Benfica qui passerait devant au Jeu des confrontations particulières. Je dirai que les Eagles ont réussi à gagner le match après avoir gagné 3-0 au Camp Nou en septembre dernier.

Add Comment