l’UEFA et le club allemand de Schalke 04 rompent définitivement leur partenariat avec la société russe Gazprom

L’UEFA à rompu, lundi 28 février, “avec effet immédiat” Ils sont partenaires du gouvernement russe Gazprom, l’un de ses principaux sponsors après 2012, en réponse à l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe, a annoncé lundi la Confédération européenne de football.

Il l’a embauché pour une somme estimée à 40 millions d’euros pour une séance de presse spécialisée, et a couvert la Ligue des champions, les compétitions internationales organisées par l’UEFA, ainsi que l’Euro 2024 qui aura lieu en Allemagne.

Une décision qui a fait suite au Prix pour Schalke 04 plus tout. Le club de football allemand, qui évoluait en Bundesliga 2 (deuxième division), a annoncé lundi 28 février la rupture de son contrat avec son sponsor principal, le géant russe de Gaz Gazprom, à la suite de l’invasion de l’Ukraine pour les troupes russes.

Le partenariat entre le club et l’entreprise, où l’action majoritaire se déroule en Russie, arrivera à échéance en 2025. Le rapporteur dispose de 9 millions d’euros pour Schalke, le club de la ville de Gelsenkirchen, ancien lieu fort historique du football du bassin. de la Ruhr reprenait le dernier dans la deuxième division.

En cas de retour en Bundesliga, il l’engageait pour prévoyait même une augmentation de la dotation à hauteur de 15 millions par saison. “La capacité financière du club n’est pas affectée par cette décision.Schalke assure. La direction du club est confiante de pouvoir présenter trois prochainements un nouveau partenaire. Gazprom est aujourd’hui un acteur important dans le monde du football, sponsorisant notamment la Ligue des champions après 2012.

Le patron du Borussia Dortmund, le club voisin de Schalke (à 30 km de leurs deux stades), a accepté de comprendre ce week-end qu’il pourrait apporter une aide financière en cas de rupture du contrat avec Gazprom. “S’il faut en appeler aussi à la solidarité d’autres clubs en Allemagne, pour aider Schalke à bien sortir de cette situation, alors il faudra en discuter”avait lancé Hans-Joachim Watzke, actuellement coprésident par intérim de la Fédération allemande de football.

Add Comment