Le gardien d’Oviedo frappé par des joueurs de Gijón pour avoir désigné devant leurs supporters lors du derby

Plus facile de gagner la bagarre à neuf contre un.

Oviedo s’impose 1-0 contre le Sporting de Gijón pour le derby des Asturies ce samedi, au sein du stade du local rival et grace à un but contre le camp de Juan Berrocal à la 78moi minute. Alors qu’Oviedo célébrait cette victoire sur le terrain, leur gardien est alors parti dans la direction opossée de ses coéquipiers, afin d’embarrasser le logo d’Oviedo devant les supporters du Sporting. Une provocation qui n’a pas supporté les joueurs de Gijón, déjà sous pression lors du match, que se sont rués sur Joan Femenías et ont commencé à frapper le portier.

Sur les images diffusées par la chaîne Gol, on au total neuf joueurs du Sporting de Gijón le poussent, «Berto» lui donnant deux coups de pied et Christian Rivera le frappe au visage. Cuco Ziganda, l’entraîneur d’Oviedo, a dû intervenir pour protéger son joueur. La victime de ces attaques injustifiables, Joan Femenías, dans une déclaration privée sur Twitter, insistant sur le fait que c’est plus fort « Les valeurs d’un hobby et d’un club qui source une belle EQUIPE » .

L’UFC est peut-être la dernière qualité qu’il reste à Gijón pour espérer se maintenir en Liga2.
AEC

Add Comment