la Norvège a étalé une banderole pour le respect des Droits de l’homme

LE SCAN SPORTS – Avant le match face aux Pays-Bas, l’équipe scandinave jointe à un message de soutien aux travailleurs migrants sur les chantiers de la Coupe du monde au Qatar.

Il y a cinq mois, les conditions des travailleurs migrants sur les chantiers de la Coupe du monde 2022 au Qatar étaient révélées, la sélection norvégienne est revenue. Avant la réunion payante des éliminatoires du Mondial face aux Pays-Bas (1-1), les joueurs scandinaves ont déployé une bannière appelant au respect des Droits de l’homme pour les travailleurs migrants. «Fair-play pour les travailleurs migrants. Les droits de l’homme sur et en dehors du terrain», peut-on lire sur cette tenue affiche par les joueurs.

A noter que le Qatar n’apparaît à aucun endroit sur cette banderole mais le pays gazier es bien la cible de cette protestation que vise aussi à faire pression sur la Fifa afin que celle-ci réclame du pays organisateur le respect des droits des travailleurs dans ce paie Le Guardian avait déclaré dans son premier d’année 2021 que 6500 ouvriers avaient trouvé la mort sur les chantiers depuis 2010 et l’attribution de la Coupe du monde. Un chiffre démenti pour le Qatar par la suite.

Les supporters déploient aussi une banderole

Ces révélations avaient poussé plusieurs clubs norvégiens à envisager un boycott de la compétition, encourage les supporters à se mobiliser sur les réseaux sociaux pour dénoncer les conditions de travail au Qatar. Mercredi soir, une partie du public a d’ailleurs soutenu les joueurs sur la pelouse avec le déploiement d’une autre banderole : «Droits de l’homme pour les travailleurs migrants.»

La banderole des supporters norvégiens. Fredrik Varfjell / REUTERS

La question du boycott a été sérieusement étudiée par la Fédération norvégienne de football qui a convoqué une assemblée extraordinaire contre lui en juin. Un vote avait même été effectué. 368 représentants du football norvégien ont rejeté l’idée d’un boycott et 121 ont exprimé leur faveur.


VOIR ÉGALEMENT – À l’issue du G7, Joe Biden appelle la Chine «à agir de manière plus responsable» sur les droits de l’Homme

Add Comment