Ils bilan de la zone Europe

Les élections se déroulent en Europe jusqu’à un maximum de 14 mois avant la Coupe du monde 2022 au Qatar. En effet, à l’issue de la 6ème journée des Qualifications, les sélections ont au moins joué la moitié de leurs matches. Dans le groupe A, si le Portugal était assuré (13 points), les coéquipiers de Cristiano Ronaldo devaient encore faire mieux que la Serbie (11) dans la lutte pour la première place. Il est entré en collision entre les deux Nations le 14 novembre prochain s’annonce palpitante. Dans le groupe B, l’Espagne s’est bien rattrapée (13), mais reste sous la menace de la Suède (9), qui compte deux rencontres en moins. Situation assez identique dans le groupe C, où l’Italie mène la danse (14), devant la Suisse (8), qui n’a contesté que quatre matchs.

La France et la Belgique en marge

Pour sa part, dans le groupe D, la France a fait un grand pas ver le Qatar en dominant la Finlande (2-1), Mardi. Avec sept longueurs d’avance sur ces derniers et l’Ukraine, les Bleus pourraient valider leur billet en battant le Kazakhstan en novembre. Dans le groupe E, la Belgique est presque qualifiée pour le Mondial (16), grâce à ses nouvelles longueurs d’avance sur la République tchèque et le pays de Galles, qui devront faire un sans-faute pour rattraper les Diables Rouges. Lors du lancement du dernier Euro, le Danemark l’a également touché mais avec six victoires hors match (18). Derrière, le duel entre l’Ecosse (11) et l’Israël (10) devrait désormais animer le groupe F.

L’Angleterre et l’Allemagne au rendez-vous

En retour, le groupe G est le plus flou, avec les Pays-Bas en tête (13), devant la Norvège (13) et la Turquie (11). La rencontre entre ces deux derniers le 8 octobre prochain devrait permettre d’y voir plus clair. Dans le groupe H, un duo à pris de l’avance, à savoir la Croatie et la Russie (13 unités chacun). Le match reviendra avant le 14 novembre et ne sera pas disponible. Dans le groupe I, si l’Angleterre a perdu deux points en Pologne mercredi soir (1-1), les Three Lions (16) ont encore une belle sur leurs derniers adversaires (11), l’Albanie (12) et la Hongrie ( dix). Ce trio va devoir batailler pour la 2ème place. Enfin, dans le groupe J, l’Allemagne (15) a pris ses distances sur l’Arménie (11) et la Roumanie (10).

Add Comment