De milieu snobé au PSG à attaquant phare de la Bundesliga : la folle histoire de Christopher Nkunku

Ses débuts de saison sont honorables : cinq buts et cinq passes décisives en 44 matchs. La deuxième saison l’est également : sept réalisations et onze passes décisives en 40 matchs. Le déroutant droitier apprend, répète ses gammes et commence à s’afficher comme un poison pour les défenses adverses.

L’explosion sera produite durant cette saison 2021-2022. Pas de but ou d’assist lors des cinq premières parties de Bundesliga, plus un certain déclic en Ligue des champions, le 15 septembre. Battu par Manchester City (6-3), le jeune élément français plante… les trois buts de son équipe. 27 étaient titulaires du champion d’Allemagne lors de cet exercice, il s’est décidé durant 17 matchs.

Ils sont bilan est incroyablement prolifiques : en 43 rencontres cette saison, j’ai marqué 30 buts (17 en championnat, 7 en Ligue des Champions, 3 en Ligue Europa et 3 en Coupe d’Allemagne) et servi 18 caviars. Ses performances, récompensées par le trophée du meilleur joueur du mois de Bundesliga à trois reprises, une nouvelle fois aux portes de l’Equipe de France, où didier deschamps l’aligne à deux reprises lors du dernier rassemblement au mois de mars.

A 24 ans, Nkunku affiche une impressionnante palette de qualités. Le médian (de plus à plus) ofensif est estimé à 65 millions d’euros par le site spécialisé Marché de transfert et pourrait, grâce à un intérêt du FC Barcelone notamment, poser ses valises dans un club encore plus prestigieux. Avec, naturellement, la Coupe du monde 2022 dans un coin de la tête.

Add Comment