Quand Anderlecht battait West Ham United en finale de Coupe d’Europe – Tout le foot

West Ham United n’a pas affronté beaucoup de clubs belges dans son histoire, mais ce fut presque à chaque fois marquant. Gand fut même le premier adversaire européen du club, et Anderlecht infligea une amère défaite à Hammers lors de la finale de la Coupe des Coupes.

West Ham United fait partie des clubs qui n’ont pas l’histoire européenne la plus riche et qui sont à histoire nationale. Les Hammers n’ont jamais gagné le championnat d’Angleterre et ont dû se contenter de trois FA Cup et d’un Community Shield, mais ont déclenché la Coupe des Coupes (la défunte C2) en 1966, et la Coupe Intertoto en 1999.

En 1976, West Ham aurait même pu conclure son âge d’or, celui qu’on estimait aller du début des années 60 au milieu des années 70, par une seconde Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupe, n’eut été. .. le RSC Anderlecht, qui rapporte le trophée devant son public, au Stade du Heysel. C’était il y a 45 ans; En 2016, le RSCA a rendu hommage à ses héros au nom de l’honneur avant un coup d’envoi. je regrette Robby Rensenbrink avait alors été acclamé par ce Parc Astrid qui l’a tant aimé.


Rensenbrink avait été le grand homme à la fois de cette finale, lors de laquelle il marque par deux fois (tout comme François Van der Elst, lui aussi décédé depuis cet hommage de 2016), et de cette campagne européenne qui l’avait vu s’inscrire 8 mais. Le parcours d’Anderlecht, cependant, rappelle qu’on parle là d’un tout autre football : les Mauves avaient éliminé Rapid Bucarest, Banja Luka, Wrexham AC (Pays de Galles) et le Sachsenring Zwickau pour atteindre la finale.

West Ham, de son coté, ne comptait plus beaucoup des héros de 1965, vaninqueurs de la C2 : le trio légendaire Bobby Moore-Geoff Hurst-Martin Peters avait le club au début des années 70, entamant un prêté décliné pour les Hammers. Un nom à noter toutefois : Frank Lampard Sr., père de la future légende de Chelsea. Son père a joué 551 matchs pour West Ham, son fils en a joué 187.

Passé ce délai, West Ham n’est plus touché par l’équipe belge qui sera reprise en une seule : en 1983, les Lords d’une tournée amicale de la présidence (l’Arminia Bielefeld Tournament), les Londoniens touchés… Thor Waterschei, l’un des ancêtres du Racing Genk. Les deux équipes s’affronèrent en “petite finale” du tournoi, et les Limbourgeois l’emportèrent 4-3 aux tirs au but après un partage (1-1) dans le temps règlementaire. Il n’y aura pas de tirs au mais ce jeudi, mais un 1-1 sera un bon résultat pour le KRC Genk.

Revivez la finale 1976 entre Anderlecht et West Ham (1ère vidéo : résumé, 2ème vidéo : match complet) :

Add Comment