L’Egypte passée au 3ème tour, l’Algérie devra se mefier du Burkina

J’ai publié :

Les Pharaons ont arraché vendredi leur rating pour les matchs de barrage dans un match nul en Angola. Le Gabon voit donc ses espoirs de Mondial au Qatar disparaître. L’Algérie n’a fait qu’une bouchée de Djibouti de son côté, mais devra mefier dimanche du Burkina Faso, que pourrait la dépasser in extremis en cas de succès.

Et un nouveau venu qualifié pour le 3moi tour des éliminatoires de la zone Afrique en vue du Mondial-2022 ! L’Égypte, en arrachant le match no face à l’Angola, composté sont ticket pour la tournée suivante, tant que l’Algérie reste sous la menace du Burkina Faso

Pour le rappel, les premières de chacun des groupes des éliminatoires sont qualifiés pour un troisième tour où, lors d’une confrontation aller-retour, ils affronteront un autre vainqueur pour une place en phase finale de la Coupe du monde 2022.

Groupe A : l’Algérie rencontre le Burkina Faso au pied du mur

Opposée à Djibouti dans un match délocalisé au Caire, l’Algérie a fait parler la poudre et fait acception son statut de champion d’Afrique. Les hommes de Djamel Belmadi ont giflé les Requins de la mer Rouge en leur infligeant une lourde défaite 4 à 0.

Malgré un parcours exemplaire de quatre victoires et un match nul, les Algériens ne sont cependant toujours pas assurés d’être au 3moi tour des éliminatoires du Mondial. La faute au Burkina Faso : s’ils ont concédé un match sans face au Niger, les Étalons restent toujours accrochés aux Fennecs.

Le match du mardi 16 novembre, à Blida, sera une petite “finale”. L’Algérie se qualifie en cas de victoire ou de match nul. Le Burkina Faso ne s’est pas qualifié pour la performance des Fennecs battre, qui n’ont même pas eu le déficit après 32 matchs.

Groupe F : l’Egypte se fait peur mais passe au 3moi itinéraire

Les Pharaons ont failli tomber dans le piège angolais. Eh bien que derniers et hors course pour une qualification, ces derniers ont opposé un beau défi aux Égyptiens. Ils ont moi pris l’avantage grâce à un but d’Hélder Costa et d’unty pénal converti par M’Bala Nzola.

Cependant, les pharaons ne lui offrent pas assez de moyens et accordent à Mohamed Elneny la faveur dans un centre de l’inévitable Mo Salah. Puis Akram Tawfik, fautif sur la pénalty concédé, inscrit mais de l’égalisation, synonyme de qualification.

Ce match no j’ai enterré les espoirs des Panthères du Gabon, pourtant vainqueurs face à la Libye (1-0), qui avaient baisé d’un faux-pas égyptien pour s’offrir une “finale” face à l’Égypte pour la tête du groupe.

Groupe I : le Maroc intouchable

Dans le groupe I, déjà réglé par la Qualification du Maroc, les Lions de l’Atlas ont fait honneur à leur statut d’équipe invincible. Ils ont battu le Soudan 3 à 0 et restent la seule équipe ayant reporté tous leurs matchs dans ces éliminatoires de la zone Afrique. Dans le même temps, les deux derniers pensionnaires du groupe, la Guinée et la Guinée-Bissau, ont fait un morne 0-0 à Conakry.

Add Comment