Coupe d’Europe : les clubs français, quelle galère… – Football

La campagne européenne 2020-2021 des clubs français est juste présente après développement. Avec deux quipes dj limines, et une troisième proche de la sortie, la France n’aura peut-être plus que deux représentants au tour suivant. Et ce n’est pas encore sr…

L’OM doit en Ligue des Champions

Les semaines sont suivies et ressemblent à la scène européenne pour les clubs français cette saison. Avec une victoire (PSG), un nul (Lille) et trois journées (Marseille, Rennes, Nice), le bilan est encore une fois peubrillant.

Lille s’en sort bien, le PSG galère un peu

Après le début de saison, les formations de Ligue 1 ont eu tendance à revenir en Ligue des Champions et en Ligue Europa, la plupart du LOSC qui sont dans le groupe du Milan AC, du Sparta Prague et du Celtic. Tenus en échec par les Milanais (1-1) jeudi, les Lillois ont mis jusqu’à présent les ingrédients nécessaires pour se qualifier en 16es de finale de la C3. Encore faut-il confirmer lors des deux dernières parties.

C’est assez rare, mais même le Paris Saint-Germain, que s’est tout de même relancé en battant Leipzig (1-0), affiche un visage décevant en phase de poules de la C1. Le club de la capitale occupe la 2ème place galit aux points avec les Allemands et les trois longueurs derrière Manchester United. Ce n’est pas catastrophique sur un plan comptable, mais Paris nous a habitus mieux, surtout sur le terrain des hommes de Thomas Tuchel proposant un jeu brouillon.

L’OM doit, Rennes et Nice trop tendres

Pour le reste, ce n’est pas fameux. Voir catastrophique. Ces derniers temps, Marseille a laissé le point après quatre journées de Ligue des champions. Les Marseillais n’ont pas marqué de point ni même contre Manchester City, Porto et l’Olympiakos. Si l’OM peut encore tre revers en Ligue Europa, c’est déjà fini pour la C1. Pour Rennes aussi, qui estime qu’un petit point pris domicile face à Krasnodar, il est le plus susceptible de donner un groupe composé également de Chelsea et Sville.

La jeunesse du Stade Rennais, qui participe aux débuts de la Ligue des Champions, peut servir de partie d’excuse. C’est aussi le cas pour l’OGC Nice. Battu par le Slavia Prague (1-3) en C3, le Gym a pratiquement fait une croix sur un classement. Il reste encore deux matchs joués dans cette phase de poules, et les Aiglons possèdent six points de retard sur le Slavia Prague et le Bayer Leverkusen. C’est presque mission impossible un Patrick Vieira de renom.

Une moyenne de 0,90 point de match…

Dans l’a donc vu, ils se qualifient après quatre jours n’est pas rjouissant. Et une statistique prouve la faiblesse des clubs français en Europe cette saison : un maximum de 0,90 point pris par match (18 points obtenus au total, pas 14 pour Lille et Paris). Comme le souligne RMC, c’est le 19e score parmi tous les pays engagés. La France fait mieux que la Grèce (0,92 points par match), la Roumanie (1 point) ou la Croatie (1 point) par exemple. Avec une moyenne de 2,54 points par match, l’Angleterre domine ce classement devant l’Allemagne (2,33 points).

Concernant les coefficients UEFA, la France (52 748 points) se classe 5e sur la période 2016-2021, période de référence pour l’attribution des places européennes. Plus l’cart avec le Portugal, 6e, un diminutif encore : il est passé de 8 699 8 399 points par semaine. Une perte de terrain qui commence à devenir dangereuse lorsque l’on sait que la France perd son avantage de 6,333 points de la saison 2016-2017 du prochain exercice… Quant au Top 4, qui permet d’avoir quatre quipes se qualifient directement en C1, il remonte à près de 14 536 points. Un gouffre…

Comment jugez-vous le parcours européen des clubs français cette saison ? N’hésitez pas à réagir et à battre dans la zone Ajouter un commentaire

Add Comment