Bordeaux surprend à Leicester

Les Bordelais s’inclinent, samedi soir à Chaban-Delmas (13-16), face aux Tigres de Leicester lors de la première journée de Coupe d’Europe.

Privée elle de son maître à jouer Matthieu Jalibert, bienheureux, l’UBB a chuté d’entrée sur son terrain contre Leicester (16-13) dans un affrontement entre les leaders des championnats de France et d’Angleterre. Les Girondins sont tombés dans le piège stratégique des Anglais, toujours invaincus cette saison après dix matchs, qui ont engagé une partie de « ping-pong » au pied avec l’ouvreur international George Ford à la baguette. Un revers à domicile handicapant pour les joueurs de Christophe Urios, demi-finalistes de la Coupe d’Europe la saison dernière, dans une formule condensée ne permettant pratiquement même pas de faux pas en phase de poules.

Christophe Urios de reconnaître la supériorité de l’adversaire. «Aujourd’hui, la meilleure équipe a gagné, je n’ai absolument pas de mal. Il nous a manqué de jouer un match complet. Il est difficile de battre les équipes à partir de ce niveau en ne jouant que 45 minutes. Je nous ai trouvés en difficulté en 1re période, physiquement surtout, et manquant d’intensité. On a d’abord été pris par la vitesse et la qualité de leur jeu au pied, leur fraîcheur physique. En montée plus on s’en sort bien, à 10-10 à la pause. Après, on a plutôt bien indiqué la 2e période, mais trop de joueurs n’ont pas joué à leur niveau. On va bien régénérer et se remettre en route pour aller chercher à prendre plus de points aux Scarlets».

Add Comment