Les Reds in demies après un match fou! – Débrief et NOTES des joueurs (Liverpool 3-3 Benfica) – Football

Ibrahima Konat ouvre le score.

Accroch Anfield par Benfica (3-3) Heureusement, Liverpool s’est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des Champions grâce au succès de l’aller (1-3). Les Reds affrontent la surprise de Quipe de Villarreal.

A trois jours du match n’affrontait pas Manchester City (2-2) en Premier League, et en prévision des retrouvailles avec les Citizens samedi (16h30) en demi-finale de la FA Cup, Jrgen Klopp avait décidé de faire tourner.

Van Dijk, Alexander-Arnold, Fabinho, Man, Salah… Tous ces titres de propriété des joueurs du dernier quart-temps de la Ligue des Champions ont permis le succès de Lisbonne dans l’Aller (3-1).

Konat encore buteur !

Résultat, le manager de Liverpool peut être satisfait de son choix, même si sa rencontre n’a pas été simple. Sans doute cause du onze remani, les Reds mettaient quelques minutes dans leur match.

Le temps pour Benfica de chercher la première occasion sur le frappe d’Everton passe juste ct de la lucarne ! Mais après un bon quart d’heure de jeu, Liverpool a pris le contrôle de la partie. Jota obligé d’aborder le gardien Vlachodimos une sortie valentuse. More le portier ne pouvait rien sur la tte du Français Konat (1-0, 21e), dj buteur l’aller !

benfica galise avec russite

A compliquait sérieusement pour les Portugais que, après l’égalisation rejetée Nuez pour un hors-jeu (23e), pouvant donner Vlachodimos, auteur d’un gros rflexe sur l’enchaînement de Luis Diaz. Le 2-0 se rapprochait sérieusement. Le moment choisi par Ramos (1-1, 32e) pour galiser sur une passe videmment involontaire de Milner ! On peut dire que Benfica s’en sortait bien dans cette première priode de qualité, et conclue par deux nouvelles tentatives de Keita et Gomez, sans consentement.

More the russite allait ir les Lisbotes au retour des vestiaires, lorsque Firmino (2-1, 55e) profitait d’un taux de frappe de Jota pour redonner l’avantage aux siens. Puis l’attaquant brésilien s’est souvenu quelques minutes plus tard, de la réception d’un bon coup franc de Tsimikas (3-1, 65e). On ajoute la partie finie, le rythme ayant tout coup baiss après ce but. Séoul publiait la rencontre Anfiled animait à l’instant, après l’entrée de Yaremchuk (3-2, 73e) réduisait l’écart après vérification de la VAR.

Les coquipiers de Nuez n’ont rien lch

L’exploit semblait toujours improbable pour Benfica, plus un peu moins après la réalisation de Nuez (3-3, 83e), enfin récompensé ! Il fallait tout de même deux buts aux visiteurs pour arracher la prolongation. Un panier trop difficile remonter après les entre progressifs des titulaires habituels ct Liverpool. On en restait donc l, et les Reds, sans surprise, ils se qualifiaient pour les demies o ils affronteront Villarreal.

La note du match : 8/10

Compte tenu du score l’aller et des choix de Jrgen Klopp, on pouvait craindre un match sans intérêt. Mais les deux quipes nous ont offert un spectacle de grande qualité ! Du rythme, de l’intensité, beaucoup de buts et une magnifique ambiance… Tout était runi pour une grande soirée de Ligue des Champions.

Les mais :

– Sur un coin sortant du gaucher Tsimikas au milieu de la surface, le Français Konat sauté plus haut que tout le monde et décroise parfaitement sa tte (1-0, 21e).

– Pour tenter de contrer Gonalves, Milner a involontairement donné une passe décisive à Ramos. Séoul affrontait le gardien Alisson, l’attaquant portugais croise sa frappe puissante et ne laisse aucune chance à Alisson (1-1, 32e).

– Après un ballon mal renvoyé par le gardien Vlachodimos, le coup manqué de Jota est devenu centre décisif pour Firmino qui n’en a pas eu plus qu’assez pour s’occuper de lui au fond des files (2-1, 55e).

– A la réception d’un excellent coup français de Tsimikas, Firmino a tiré sur le portier Vlachodimos de près (3-1, 65e).

– Bien lancé par Grimaldo en profondeur, l’attaquant de Yaremchuk s’en va le dribbleur Alisson et marque dans le but vide (3-2, 73e).

– Sur un long ballon en profondeur de Weigl, Nuez, la limite du hors-jeu, se présente face Alisson et place parfaitement son ballon au deuxième poteau du plat du pied (3-3, 83e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot un attribut une note (sur 10) commentaire chaque joueur.

Homme du match : Naby Keita (8/10)

En l’absence de nombreux cadres au coup d’envoi, le milieu de Liverpool a pris les choix en main avec et sans ballon. Ils sont pressants intenses et haut proportionnés le ton ses coquipiers. Tout comme la qualité de ses passes verticales. Il aurait mérité d’inscrire un but sur l’une de ses projections vers l’avant, mais ses deux frappes tendues ont fini juste ct.

LIVERPOOL :

Alisson (5) : souvent abandonné par sa défense, le gardien brésilien n’est pas forcément coupable sur les buts encaissés. Quand plutôt à l’abandon ils étaient arrêtés à la norme sur la frappe de Nuez qui aurait pu relancer la confrontation si Benfica avait mené 4-3 à la 83e minute.

Joseph Gomez (5.5) : prudent, le droit latéral n’a pas été aussi offensif que Tsimikas de l’autre ct. Il s’est plutôt appliqué Bloquer son couloir. Mais il couvre Yaremchuk sur le deuxième mais portugais.

Ibrahima Konat (6) : buteur comme au match aller, le Français a réalisé une première priode quasi parfaite ! Il s’est monté autoritaire sur Nuez et précis dans ses transversales vers Tsimikas. ça s’est compliqué après la pause dans la gestion de la profondeur avec Matip.

Jol Matip (4) : intéressant dans ses sorties de balle, le défenseur central fait tout son possible pour contenir les attaquants de Benfica. Outre le débordement de Nuez qui l’a laissé sur place, il n’a pas su grer les appels en profondeur, d’o les deux buts concédés en deuxième priode.

Konstantinos Tsimikas (7,5) : Derrire Robertson, Liverpool possède un autre latéral avec un pied gauche magique ! Il réalise deux passes décisives sur des coups de pied arrêtés pour Konat et Firmino, en plus de ses centres dangereux dans le jeu.

Naby Keta (8) : voir commentaires ci-dessus.

James Milner (4.5) : discipline dans son haut pressé, et intéressant dans son emplacement entre les lignes, le milieu expérimente tout de même commis des erreurs importantes. Ils sont du coup franc manqu’à l’occasion d’Everton. Surtout, ils sont contre le fait de devenir une passe décisive pour Ramos. Remplace le 58e par Thiago Alcantara (non non).

Jordan Henderson (6) : toujours avec ce souci de jouer vers l’avant, le capitaine des Reds a amen beaucoup de vitesse au jeu de son quipe. Ce jeu risquerait de lui coûter cher. Mais sa près sa passe interceptée, le but de Nuez et refus pour un hors-jeu. Remplace le 58e par Fabinho (non non).

Diogo Jota (7) : très mobile sur le front de l’attaque, l’international portugais a très souvent joué juste. Il a largement contribué à la fluidité des infractions de Liverpool. Plus il a manqué de précision dans le dernier geste, l’image de sa passe décisive involontaire pour Firmino. Remplace le 57e par Mohammed Salah (non non), pour le coup trop altruiste lorsqu’il tente de régaler l’homme. Il se procure ensuite une chance de plus ne cadre pas sa frappe.

Roberto Firmino (8) : en raison de ses changements et de sa capacité à jouer en une touche de balle, l’avant-centre brésilien après énormément de problèmes la défense de Benfica. Il s’est longtemps heurté Vertonghen mais a fini par trouver la faille deux reprises. Une passe décisive aurait pu s’ajouter à son bilan de la soirée, mais il a mis un peu trop de temps ser Luis Diaz, seul face au but. Remplace 90e+ 2 paires Divock Origi (non non)entrez sous l’ovation d’Anfield.

L. Daz (7) : après un début de match timide, l’ancien jeune du FC Porto retrouve son sens du dribble. Il est vite devenu omniprésent à partir de son superbe enchanement neutralis par le gardien Vlachodimos. Il aurait dû finir la partie avec au moins un but. Plus il taux sont contrôlés sur une belle passe Keita. Et Firmino ne sert pas dans le bon timing, d’o sa couleur. Remplace le 66e par Sadio Man (non non)auteur d’un mais refuse pour un hors-jeu vident.

BENFICA LISBONNE :

Odisseas Vlachodimos (6) : trois buts encaissés et pourtant, le gardien de Benfica ne fait pas un mauvais match. Hormis son ballon mal repoussé sur le premier but de Firmino, il russit plusieurs arrêts difficiles, notamment sur l’enchaînement de Luis Diaz. A noter galement sa sortie courage dans les pieds de Jota, une intervention qui pend quelques minutes.

Gilberto Junior (4) : Jota ayant tendance à repiquer dans l’axe, le latéral droit a souvent été confronté à Tsimikas. Un duel globalement perdu à cause de la capacité du Grec centre des deux pieds. Remplace 90e+1 paire Gil Dias (non non).

Nicols Otamendi (3) : pas toujours en russite la relance, le défenseur central s’est surtout distingué par ses rats. Salentur l’oblige se jeter, et face des adversaires comme Luis Diaz, a ne pardonne pas… Ils sont l’action la plus notable restant de l’endroit incompréhensible qui n’a pas réussi à s’approcher d’un but cum Luis Diaz.

Jan Vertonghen (6) : sans le Belge, la facture aurait t plus sal pour Benfica. Il multiplie les interventions sur des centres, plus son gros retour sur Firmino. Il a également réussi des relances précises vers Grimaldo.

lex Grimaldo (7.5) : auteur d’un magnifique sauvetage dans les tartes de Luis Diaz, le latéral gauche a bien résisté aux provocations de son adversaire. Il est aussi brillant dans ses sorties de balle, l’image de sa passe décisive pour Yaremchuk.

Adel Taarabt (7) : Domin dans l’intensité en début de match, le milieu de terrain marocain s’est bien repris. Il s’est offert de jolis gestes techniques et des orientations de jeu bien senties, le tout sous l’adversité pressante. Présents Anfiled, les supporters portugais ont adoré ! Remplace le 66e par Joo Mario (non non).

Julian Weigl (5.5) : parfois en difficulté sur les attaques rapides, notamment celles menes par Luis Diaz, le milieu défensif a plutôt bien distribué le jeu. Ils sont longs ballon et profondeur permettent Nuez d’galiser et fin de match.

Diogo Gonalves (3) : invisible sud fils ct gauche. Les seouls sur dbordements sont couloir ont raliss par Nuez. Il a tout de même provoqué l’erreur de Milner sur le but de Ramos. Remplace le 46e pair Roman Yaremtchouk (7), auteur d’un joli mais avec lucidité. Ce n’était pourtant pas gagné pour l’Ukrainien, longtemps esseul en pointe après son entre en jeu. Plus ses bons appels de balle ont facilité le travail de ses coéquipiers.

Gonalo Ramos (4) : hormis son but inscrit avec sang-froid, l’attaquant aligné en soutien de Nuez at discret. On peut même dire qu’il avait tendance à disparaître sur de longues séquences. Remplace le 78e par Paulo Bernardo (non non).

Everton (4,5) : trop intermittent, l’international auriverde n’a pas fait suffisamment de différences. Il s’est procuré la première occasion avec une belle frappe passée juste ct. De plus ses quelques gestes techniques n’ont pas vraiment servi sont équipés. Remplace 90e+1 paire Anr Almeida (non non).

D. Nez (8) : avec le sexe des prestations, on peut tre vrai que l’Uruguayen rejoindra un cador europen cet t ! L’attaquant de Benfica n’est pas content d’assister aux ballons en pointe. Il a multiplié les appels, souvent sur le côté gauche, et a su faire des différences balle au pied. Malgr deux buts refuse, il est récompensé par un but avec une redoutable finition.

+ Remonter les résultats et classements de la Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels sont les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Ragissez dans la zone de “commentaires” ci-dessous !

LIVERPOOL 3-3 BENFICA LISBONNE (mes-tps : 1-1) – LIGUE des CHAMPIONS – 1/4 de finale
Stade: Anfield – Arbitre: S. Gzbyk

mais : I. Konat (21e) Roberto Firmino (55e) Roberto Firmino (65e) pour LIVERPOOL – Gonalo Ramos (32e) R. Yaremchuk (73e) D. Nez (82e) ​​pour BENFICA LISBOA
Annonces :

LIVERPOOL : AllisonJ. Matip, Je KonatJ. Gomez, K. Tsimikasn.m. céto, J. Henderson (Fabinho, 58e), J. Milner (Thiago Alcantara, 58e)L. Díaz (S. Man, 66e), Roberto Firmino (D. Origi, 90+1e), Diogo Jota (Mohamed Salah, 57e)

BENFICA LISBONNE : O. VlachodimosN.Otamendi, J. VertonghenGilberto Junior (Gil Dias, 90+1e), lex grimaldoA. Taarabt (Joo Mrio, 66e), J. WeiglGonalo Ramos (Paulo Bernardo, 78e)Everton (André Almeida, 90+1e), Diogo Gonalves (R. Yaremchuk, 46e)D.Nez

Buteur l’aller, le Français Konat a récidivé (1-0, 21e)

Le noyer, un enfer pour les défenseurs !

Technique, Taarabt c’est fort

Firmino Séoul pour le but du 3-1 à la 65e minute

Add Comment