huit pays africains devront jouer sur terrain neutre en septembre

Vue à l’intérieur de l’Orlando Stadium à Soweto, dans la banlieue sud de Johannesbourg, en Afrique du Sud, le 10 juin 2010. PRESSE ASSOCIÉE – Gero Breloer

La Confédération africaine de football (CAF) a décidé que le Burkina Faso, la République centrafricaine, Djibouti, la Guinée-Bissau, le Malawi, le Mali, la Namibie et le Niger ne pourraient pas jouer leurs matchs de Qualifications pour la Coupe du monde 2022, avant entre le 1er et le 8 septembre, à la maison. Ces pays ne disposant pas de stades répondant aux normes internationales, les rencontres devront se jouer sur terrain neutre. Ainsi, le Malawi et la Namibie au large du Mozambique (7 septembre) et du Congo-B (1er septembre) à Soweto en Afrique du Sud, la Centrafrique au large du Cap-Vert (31 août) à Douala au Cameroun, la Guinée-Bissau avant la Guinée ( 1er septembre) à Nouakchott en Mauritanie, donc trois matchs auront lieu au Maroc : Mali-Rwanda (31 août à Agadir), Burkina Faso-Algérie (6 septembre à Marrakech), Niger-Burkina Faso (2 septembre à Marrakech) et Djibouti- Niger (5 septembre à Rabat).

Add Comment