Dites aux fans de Newcastle et accueilli le nouveau propriétaire… / So Foot #195 / En kiosque / SOFOOT.com

Tout n’est pas noir ou blanc à Newcastle.

« Manchester City et Chelsea à égalité de propriétaires douteuxcher Steve, employé de The Back Page, magazine de souvenirs de football Newcastle au cœur. Si on nous avait traité comme eux, le club serait en meilleure posture. Le rachat aurait eu lieu plus tôt et on serait au moins dans la première partie du tableau. » Au détour d’un frase, Steve aborde sans qu’on l’y pousse la nature du nouveau propriétaire. Le fonds public d’investissement a comme président Mohammed Ben Salmane, prince héritier d’Arabie saoudite et vice-Premier ministre après 2017. Un homme que la CIA considère comme le commanditaire de l’assassinat du journal Jamal Khashoggi, qui aurait, selon maintes Selon des sources, il a été torturé, il a été libéré du consulat saoudien d’Istanbul en 2018.

Cela n’a pas empêché le gérant de The Back Page d’accrocher un grand drapeau saoudien – disponible à l’achat – au milieu de son magasin. « Chaque pays du monde est coupable d’atrocitésSteve se défend, s’accroupit. Le Royaume-Uni n’est pas immunisé. Les États-Unis non plus. Pas de paiement dans le monde n’est parfait. Blâmer un club de Séoul, pensant que c’est l’Occident qui décide qui est bon ou bon, c’est mauvais. Chaque pays est coupable de quelque chose. On est mal place pour juger. » En novembre, la chronique, un canard local, a publié un sondage selon lequel 84,4% des fans de football “neutres” considéraient que le match de Newcastle était une bonne nouvelle. eux amatrices dés pieseux, semblent majoritairement heureux du prendre le contrôle. Certains le sont devenus, et sans vergogne, comme ceux qui, en marge du match nul à Crystal Palace le 23 octobre, scandaient un chant dont le chorus était « L’argent du sang, l’argent du sang ! » D’autres sont plus nuances, et nombreux sont ceux qui, comme Steve, ont l’air de penser que, dans le football moderne, il n’est plus possible de tutoyer les sommets sans avoir des propriétaires « louches » . Dans un pub aux abords de St James’ Park, un supporter ajoutait : « Si vous êtes riche à ce point, vous obligez des cadavres dans le placard, non ? »

  • L’arrivée des Saoudiens à Newcastle est disséquée en long, en grande et en travers dans le dernier numéro de puis piedactuellement en kiosque.


    SF

  • Add Comment