Servette se qualifie pour la Coupe d’Europe

Nettement battus par le Lausanne-Sport (1-4) mercredi, les Servettiens ont relevé la tête pour s’imposer face à Vaduz (3-1) samedi soir dans la Principauté. Un succès que leur permet de se qualifier pour la deuxième fois de suite pour une compétition européenne.

Si les jeunes d’Alain Geiger peuvent savourer cette future présence continentale, avec nonante minutes d’avance, il semblerait que les Young Boys aient nettement battu Lucerne (5-2) qui menait pourtant à la mi-temps (2-1) et que le Lausanne-Sport a coulé à pic sous la pluie en Suisse orientale. Jamais dans le match, les Lausannois ont été essorés (0-5) par un Saint-Gall joueur et offensif. Après deux buts d’Adamu (21e et 25e), c’est Mory Diaw qui a précipité la chute des siens en cherchant à faire le malin devant Youan juste avant la mi-temps. L’ancien Nantais contré le portier lausannois avant de glisser le ballon dans le but vide.

SFC sauve FCS

Si le président Christian Constantin peut encore croire au maintien, c’est grâce à la victoire de Servette à Vaduz. A Lugano, les Valaisans sont inclinés (1-3), plus peuvent dire merci à Servette qui aa gagné dans la Principauté sur ce même score.

Toujours dixieme et dernier, Sion sera au mieux barragiste. Cela veut dire que les Valaisans ne sont pas vraiment relagués, mais ils doivent prolonger un peu leur saison s’ils terminent devant Vaduz vendredi prochain.

Si les Sedunois sont là, c’est parce qu’ils n’ont pas réussi à ramener un résultat positif du Cornaredo. Le sursaut d’orgueil entraperçu mercredi contre Lucerne n’a pas été suivi d’une partie maîtrisée au Tessin. Les Valaisans ont eu quelques occasions de plus aucune emprise sur le jeu. Sur un testeur vu Hoarau les réflexes de Baumann à la 9e et à la 23e, mais cela n’a pas suffi.

Lacroix but contre son camp

Ziegler l’a surmonté en deux mi-temps sur penalty après une faute de main de Zock qui a imposé un petit passage par la VAR à l’arbitre Adrien Jaccottet (19e). Et comme Sion n’était pas dans une période très chanceuse, Lacroix a dévié dans son mais un ballon luganais à la 44e (2-0). La réaction sédunoise grâce à la réduction du score de Tosetti dans les arrêts de jeu aurait dû donner des ailes aux joueurs de Marco Walker, mais ce sont les Tessinois qu’ont inscrit le bu de la sécurité par Gerndt (69e).

Et dire que les joueurs de Maurizio Jacobacci restaient sur quatre revers consécutifs sans avoir réussi à marquer le moindre mais…

Dans le dernier match de la soirée, Bâle a nettement pris le des sus face à Zurich (4-0).

La 36e et dernière journée de Super League aura lieu vendredi précédent le week-end prolongé de Pentecôte, à savoir le 21 mai. Le FC Sion reçoit Bâle, tandis que Vaduz se déplace à Zurich.

texte : ats/bb

Add Comment