Pourquoi la Série A n’a-t-elle toujours pas de diffuseur en France ? / Italie / Serie A / 18 août 2021 / SOFOOT.com

La série A débute le 21 août. Problème, pour le moment, aucune chaîne française ne dispose des droits du championnat italien. Et à moins que cet imbroglio ne se résolve dans les trois prochains jours, la diffusion de cette première journée passera à la trappe. La faute à un incident diplomatique survenu à 6000 kilomètres de là.


modifié

Voilà plusieurs jours que le téléphone de Philippe Genin, le monsieur Serie A de beIN Sport, a besoin de vibrer pour vérifier la notification Twitter. Et pour cause, à quelques jours de la reprise, beIN n’a toujours pas annoncé qu’elle allait diffuser le championnat italien cette saison. Alors, les fans s’impatientent et interpellent le commentateur, qui, visiblement, n’est pas beaucoup plus j’ai informé. Et comme du côté des Dirigants de la chaîne, c’est une radio silencieuse, on ne sait toujours pas si les matchs de la première journée seront diffusés sur une antenne française.

La politique de l’écran noir

S’il est difficile d’imaginer un statut aussi extrême, il existe touteois quelques enseignes avant-coureurs. Le samedi 20 juin 2020, le championnat italien reproduira ses droits après trois mois et demi d’arrêt. Au programme, deux affiches : Torino-Parme et Hellas Vérone-Cagliari. Les fans de football transalpin sont censés devant leur téléviseur et ont comme spectacle… un écran noir. Rebelotte le dimanche, puis le lundi. Pas de fête, rigolez. Pourtant, c’est désormais au passé que la France est encore touchée : c’est beIN Media Group qui a déjà ordonné l’arrêt de la diffusion de la Serie A.

D’après l’Équipe, cette décision était motivée par deux choisit. La première, la compensation réclamée par le groupe qatari et le responsable de la télé internationale des médicaments des champions italiens afin de compenser les dégâts causés par la pandémie de coronavirus, est obligée d’être acceptée car l’émission sera rediffusée la semaine suivante. La seconde, l’affaire beout Q.

BeIn VS beout

Après plusieurs années, les relations diplomatiques entre l’Arabie saoudite et le Qatar ne sont pas au beau fixe, chacun tenté de torpiller l’autre quand il le peut. En 2017, quelques mois après que la royauté de Mohammed ben Salmane ait décidé de respecter le sous embargo économique du Qatar, le service de télévision pirate faisait son apparition. Sa dénomination est explicite : être hors du Qatar, «laissez-le sortir du Qatar» en VF. Son principe : proposer gratuitement les chaînes sportives de beIN Sports dans le monde arabe. Séoul ombre au tableau, sept secondes de décalage et un risque d’être gâté en cas de but. Cependant, le système se perfectionne chaque année après la présence du logo beoutQ au lieu et place de celui de beIN, une publicité propre à ce service por amortir les coûts technologies du piratage – estimés à des millions de dollars annuels -, ou le remplacement des commentaires. Et avec ta technologie de l’IPTV, il est maintenant accessible dans certaines zones européennes, pas en France.

D’après le groupe qatari, le manque à gagner causé par le piratage s’élèverait à 1 milliard de dollars par tranche de 6 mois. La firme de Nasser al-Khelaïfi tente après cinq ans de prouver que c’est grâce à un satellite saoudien que le service existe, en vain. Alors, commentez le problème avec le Moyen-Orient, c’est le développement du champion italien ? Il semble simplement que la Botte soit rapprochée économiquement et sportivement par l’Arabe Saoudite, notamment avec l’organisation de sa Supercoupe à Djeddah, et ce fou projet de co-organisation du Mondial 2030.

youtube manger sauveur

BeIN Media Group n’avait donc pas dit son dernier mot en juin 2020. Il savait très bien que les droits TV dans la zone Moyen-Orient finiront cette année. Et pour prouver son mécontentement, il a refusé de participer à l’appel d’offre et laissez le groupe de médias Saudi Sports Con négocier seul avec le gérant des droits TV internationaux. Et cette partie de poker menteur a tourné à son avantage puisque les deux autres parties n’ont pas réussi à s’entendre. Cette absence de diffuseur a fait croire à la Lega (la LFP transalpine) sa propre chaîne sur YouTube spécifiquement pour cette partie du globe le 13 août. Une solution palliative d’une année, et qui peut prendre fin dès qu’un accord est trouvé.

Par la suite, il est revenu à la table des négociations et a récupéré la Série A dans son escarcelle très prochainement. La date limite du 21 août semble cependant trop proche pour que la 1ère journée du championnat soit visible sur la chaîne qatarie. YouTube pourrait donc être mis à contribution pour éviter un nouvel écran noir, une chaîne de diffusion laissée utilisée en France pour la Coupe d’Italie. En attendant une annonce officielle, aucun autre moyen légal n’existe. Pour mater Ronaldo et compagnie, le magouiller échouera. Sois patient.

Par Aurélien Bayard

Add Comment