Le Barça s’impose dans le temps additionnel face à Levante et réprimande sa 2e place

Souffler peut du Barça. Au terme d’un match à rebondissement, le FC Barcelone a terminé par s’imposer sur le terrain de Levante, avant-dernier de Liga, pour le compte de la 31e journée de Liga. Luuk De Jong, peu utilisé par Xavi cette saison, s’est mué en sauveur du Barça en coupant au premier poteau un magnifique centre de la gauche de Jordi Alba (93e). Une victoire aux forceps que loin d’être acquise.

Dès les premières secondes du match, Levante à Montré au Barça que la fête ne serait pas une simple promenade de santé. Morales a profité d’une mauvaise relance d’Alves mais d’un dossier provisoire juste à côté de la lucarne de Ter Stegen. Ensuite, le Barça a, comme à son habitude, fait circuler le ballon (63,8 % de possession en faveur des Catalans) mais sans se montrer dangereux. En revanche, Levante tente de faire en sorte que ces occasions ne soient pas énormes pour le parti pris de son capitaine Morales, plus pour sa frappe sauvée sur sa ligne in extremis d’Eric Garcia (26e).

Au retour des vestiaires, le statut s’est compliqué pour Aubameyang et ses coéquipiers. Hidalgo a été arrêté irrégulièrement dans la surface par Dani Alves (50e) et Morales et il n’a pas été le premier à déverser son score en transformant son tir au but. Le premier d’une longue série (voir ci-dessous). Pourtant inexistant après le début du match, Aubameyang a repris un bon centre de Dembélé pour remettre les compteurs à zéro (59e). Quatre minutes plus tard, Pedri, tout juste rentré en jeu, la permission du Barça de prendre l’avantage (63e) d’une frappe croisée qui terminait le parcours dans le petit filet de Cardenas. On enverra alors que le Barça allait dérouler mais ce ne fut pas du tout le cas.

Le déni de Levante s’est terminé par le payeur et Gonzalo Melero transformant un penalty consécutif en une fausse réclamation également inutile par Clément Lenglet, venu remplacer Dani Alves. Un coup de masse sur la tête des Barcelonais jusqu’au but de l’inattendu De Jong (90e+3) qui a, d’une tête rageuse, trompé Cardenas et sorti du piège le Barça.

Le fait : Ter Stegen gaufré un penalty sur trois

Fait rare pour être souligné : le Barça a concédé trois penaltys lors de ce match, tous en deuxième mi-temps, et tous sifflés après de fautes évitables de Dani Alves, Eric Garcia et Clément Lenglet. Mais Levante a rate le second, obtiens une faute de main d’Eric Garcia après un corner venu de la droite, que aurait permis aux joueurs locaux de faire le break. Trois minutes après l’ouverture du score, il sortait de sa prison, Roger Marti a pris ses responsabilités mais sa frappe trop écrasée a été stoppée par Ter Stegen, parti du bon côté (55e). Heureusement pour lui le Barça qui aurait sans doute pas connu le résultat me si l’Espagnol avait réussi sa tentative.

7

En battant Levante ce soir, le FC Barcelone signe une septième victoire consécutive en championnat et continue dans la série.

Add Comment