Le Barça donne une leçon à l’Athletic / League / Barça-Bilbao (4-0) / 27 février 2022 / SOFOOT.com

Une fois de plus rayonnants, les hommes de Xavi ont écrasé l’Athletic Bilbao ce dimanche soir (4-0). Une performance à tous les niveaux qui marque le retour du Barça sur l’avancée de la scène et aussi de l’homme qui a décidé lors de la fête : Ousmane Dembélé.


modifié

Barcelone 4-0 Atlético

Mais : Aubameyang (37moi), Dembélé (73moi), L. De Jong (90moi) et paiement (90moi+4) pour le Barça

En attendant l’habitude de s’éclater devant les matchs du Barça. Ce dimanche soir, le club catalan boucle une semaine de reve au Camp Nou en restant fidèle à son tarif de la semaine. Comme face à Valence en Liga dernière (1-4) ou à Naples en milieu de semaine en C3 (2-4), le FCB croqué l’Athletic à la maison (4-0) pour régaler son public. Avec, en prime, une prestation et deux passes décisives d’Ousmane Dembélé.

Source Traoré-Aubameyang-Ferran le TAF

Fidèle à son 4-3-3, Xavi a décidé de conserver le trio offensif estampillé mercato hivernal et déjà aligné à Naples jeudi soir : Ferran Torres, Pierre-Emerick Aubameyang et Adama Traoré. De l’autre côté, Marcelino a choisi de faire tourner son effectif, en se passant notamment d’Iñaki Williams et d’Iker Muniain. Comme souvent ces dernières semaines, Barcelone s’installe dès le début de la partie dans le camp adversa et garde inlassablement le pied sur le cuir, histoire de rappeler les plus grandes heures du tiki-taka. Bilbao se fait tourner en bourrique et ne réussit pas à ressortir le ballon. Positionné sur l’aile gauche, Torres sert parfaitement Gavi dans la surface, mais la frappe du joyau espagnol s’envole dans les tribunes du Camp Nou (17moi). En réponse à trois bas, les hommes de Marcelino sortent peu à peu la tête de l’eau, mais doivent se contenter des timides tentatives de Mikel Vesga (23moi) et d’Asier Villalibre (28moi) qui n’inquiète pas Ter Stegen.

Emmenés par un intenable Adama Traoré, les locaux poussent, et après une tentative de Ferran Torres repoussée par Unai Simón (32moi), c’est finalement Pierre-Émerick Aubameyang qui lance la machine. Dans la suite d’un corner, Gerard Piqué est plus que haut que tout le monde et trouve la transversale, mais le ballon éclaté dans les pieds de PEA que inscrit déjà son quatrième but en Liga, d’une jolie reprise de volée (1-0, 37moi). Totally apathique, l’Athletic est bien heureux de voir la mi-temps pointer le bout de son nez et peut satisfaire de retourner aux vestiaires avec un seul pion dans ses bagages.

Dembélé, je t’aime, moi non plus

Sans surprise, Marcelino procède à deux remplacements pour entamer le second acte. Mais il en faut beaucoup plus pour s’inquiéter du Barça que ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Après moreieurs erreurs grossières dans la défense des visitaurs, Torres turn back face à Unai Simón, mais vendange complètement son tir, repoussé par le portier de la rouge. Plusieurs fois en échec récemment, l’attaquant espagnol a réussi à démêler la faute de Xavi qui s’opposait à Ousmane Dembélé, dont l’apparition cause quelques sifflets dans travées. Six minutes après leur arrivée sur le pré, l’ailier français envoie un missile pied gauche venu d’ailleurs et laisse stoïque le portier de Bilbao, qui couvre plutôt mal son angle (2-0, 73moi).

Idéal pour se rabibocher avec un public conquis, qui assiste également à une prestation Pedri XXL, dont les gestes technologies laisseront des maux de tête à l’entrejeu basque. La fête est totale lorsque Luuk de Jong, entrée quelques instants plus tôt, et passe de son coup de casque sur un subtil service d’Ousmane Dembélé (3-0, 90moi). Insatiable, le Barça va s’offrir un quart-temps mais en fin de partie pour l’intermédiaire de Memphis Depay, je suis aussi entré en cours de jeu et j’ai aussi servi Ousmane Dembélé (4-0, 90moi+4). Bilan des Cours : coaching plus ce vainqueur de la part de Xavi, qui s’est adjugé un nouveau succès après la manière et chipe la quatrième place à l’Atlético de Madrid tandis que Bilbao reste huitième de Liga. Il est sympathisant, ce nouveau Barça.

Barcelone (4-3-3) : Ter Stegen – Alves, Araújo, Piqué, Dest – Pedri, Busquets (Nico, 87moi), Gavi (F. De Jong, 67moi) – Traoré (Depay, 82moi), Aubameyang (L. De Jong, 87moi), Torres (Dembélé, 67 ansmoi). Entraineur : Xavier.

Bilbao (4-4-2) : Simon-Lekue, Vivian, Alvarez (Martinez, 46moi), Balenziaga-Zarraga (N.Williams, 67 ansmoi), Vainqueur, Vesga (D. García, 67moi), Serrano-Villalibre (I.Williams, 77moi), García (Sancet, 46moi). Entraineur : Marcellin.

  • Résultats et classement de la Ligue 2021-2022

    Par Alexandre Lejeune

  • Add Comment