En Ligue des champions, les Young Boys disent que le reste du monde va bien

Le tirage au sort de la Ligue des champions, effectué jeudi soir à Nyon, au siège de l’UEFA, proposait trois adversaires intéressants à Young Boys, seule équipe suisse qualifiée dans la plus importante compétition de clubs au monde. Les Bernois devant dans le groupe F les Anglais de Manchester United (qui seront réunis à l’automne 2018), les trois séduisantes Atalanta Bergame (avec Remo Freuler) et l’équipe espagnole de Villarreal, qualifiées vainqueur de l’Europa League, en le principal contre… Manchester United.

Messi contre City

Plus le groupe qui retient l’attention de A, qui réunit Manchester City et le PSG. Les deux nouveaux riches du football mondial devront se méfier du RB Leipzig. Il s’agit là encore de remakes, puisque les Parisiens avaient éliminé Leipzig l’an dernier en quart de finale avant de perdre contre City, mais l’arrivée de Lionel Messi à Paris (et peut-être le départ de Mbappé) renouvelle l ‘l’intérêt. Le Club Bruges, lui, frotte les mains d’être tombé dans sa prestigieuse compagnie.

Lire aussi : “Heureux”, Lionel Messi est à Paris pour gagner la Ligue des Champions

Pour le reste, le Bayern Munich et le FC Barcelone se retrouveront (encore), avec Benfica et Dynamo kyiv. Dans le groupe H, le champion en titre Chelsea reporte la Juventus Turin, ainsi que Malmö et le Zénith Saint-Pétersbourg. Bref, pour sa grande rentrée en Ligue des champions, l’AC Milan a une forte aura face aux trois adversaires tout au long de la manœuvre : le FC Porto, Liverpool et l’Atlético de Madrid.

Add Comment